Luna Iris extrait du dossier de presse : La série des six xylographies "Luna Iris" a été réalisée pour l'exposition « face & profil » et c’est aux images d'Épinal de la collection des Archives départementales de Chartres que franck H perrot répond : la représentation d'un même personnage déclinée sous des angles et cadrages différents. Même s'il en est autrement pour l'artiste, le modèle (sa compagne), est traité non comme une figuration signifiante pour le spectateur mais plutôt comme une variation, une réflexion sur l'image, sa production et ses constituants plastiques. A partir d'une photographie, l'artiste recadre et travaille à l'aide d'un logiciel de retouche graphique, puis Il transpose numériquement en trame offset (utilisée dans les années soixante) pour, enfin, reproduire cette image sur la planche de bois destinée à la gravure. L'épreuve finale subit donc toutes les "dégradations" de ces différentes manipulations et parcourt en temps inversé l'histoire du multiple (de l’image numérique à la gravure sur bois, du XXIe siècle au XVIIIe siècle). En cela, plus que de l'image, il s'agit bien de questionner la notion de représentation et de ses matériaux: c’est bien l’ensemble du processus de création qui est, ici, en jeu. utiliser les touches fléchées pour suivant ou précédent xylographie sur papier en 10 exemplaires chaque - 65 x 50 cm - 2013